Home > Lux-News > Christophe Guillarmé, collection Printemps-Été 2012 Rorschach

Christophe Guillarmé, collection Printemps-Été 2012 Rorschach

Collection Printemps-Été 2012 Rorschach

C’est une introspection sur son travail que propose Christophe Guillarmé cette saison à travers l’expérience du célèbre test de Rorschach.

Une envie de questionner le processus de création: comment imaginer une collection à partir de cette fameuse tache d’encre comme pour trouver l’origine de l’inspiration. L’interprétation du créateur met en forme et coordonne ses silhouettes et parfois laisse des parties de robes comme inachevées grâce à un tulle illusion qui souvent rebrodé révèle la peau.

Avec cette idée que l’inspiration est volatile et peut faire défaut sur une partie d’une pièce tout en finalement s’exprimant dans cette ébauche.

Christophe propose une femme versatile résolument contemporaine et qui joue sur l’ambiguïté de ses tenues pour faire passer son message de séduction. Les coloris sont ramenés à l’essentiel du blanc immaculé travaillé en pétales découpés au laser , du noir en dentelle arachnéenne ou en jersey de coton éclairé de broderies argentées, du nude en tulle plissé et un déferlement d’or dans tous ses aspects : tulle doré, vieil or, paillettes en or mat et du camel en version gandoura rebrodée .

——-

Une allure sans outrance mais affirmée pour une amazone solaire dont les charmes irradient . It’s an introspection on his work that designer Christophe Guillarmé is presenting this season throw renowned Roschach test experiment .

A desire to query creation process : on how to propose a collection out of an ink spot in order to find inspiration origin.

Designer’s interpretation is mixing shapes to propose a new silhouette with sometimes unfinished parts covered with a nude beaded mesh revealing some skin.

With this idea that inspiration is volatil and can missed on some part of a dress creating an exquisite preliminary piece stronger than a final one.

Christophe‘s muse is simply unpredictable and totally edgy, playing with ambivalent outfits To give some seduction messages.

Colour range is bring back to essentials immaculate white on lasercut petals, black lace with silver embroideries, nude on draped mesh, tons of gold in various aspects including mesh, antic gold and matt golden sequins; last but not least bronze in beaded gandoura way.

No excess for this confident look made for a urban and solar amazon.

Categories: Lux-News Tags:
  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: